Menu
Lubéron Provence

Dans quelle ville de Provence l’immobilier est-il le moins cher ?



L’investissement dans le domaine de l’immobilier nécessite en tout temps une somme importante. Il impose de longues épargnes ou des crédits plus ou moins considérables pour obtenir une construction de qualité. Il faut noter que le tarif dépend de plusieurs points : la résidence, le type, la dimension et surtout l’environnement aux alentours. Avant de vous engager, vous devez d’abord avoir un aperçu de ce que vous désirez, puis comparer le prix sur plusieurs agences.

Les meilleures offres

Depuis quelques années le marché immobilier dans certaines cités de la Provence rencontre une difficulté. Pour y remédier, les vendeurs ont décidé de chuter le prix dans certaines zones. En Aix-en-Provence, le montant des constructions ne cesse de fléchir. De 250 000 à 550 000 euros, d’où le budget moyen du ménage, vous pouvez bénéficier d’une demeure classique avec une piscine et un jardin. En Avignon, les appartements connaissent une grande baisse de valeur. L’estimation varie de 2 000 à 2 500 euros le mètre carré pour les appartements sobres. Ensuite, en Marseille, le débouché remonte peu à peu, néanmoins, le prix reste moins onéreux pour stabiliser le marché. Un studio de 30 mètres carrés se vend actuellement à seulement 40 000 euros.

Le prix moyen de logement

Pour chaque ville de Provence, le prix de l’immobilier reste différent. Cela dépend du secteur et de la situation de la cité. On connaît une importante divergence de coût sur certaines régions pour la même dimension et le type de maison identique. Par exemple, en Avignon, Draguignan le tarif du mètre carré d’une demeure est de 2500 euros en moyenne. Pour les quartiers plus ou moins reconnus tels que Grasse, ou Aubagne, il remonte à 3 500 euros. Enfin, pour les grandes villes le mètre carré s’élève jusqu’à 4 000 à 5 000euros comme en Antibes, Cagnes-sur-Mer, Cannes ou Nice.